Accueil Bulletin Nord-Sud Numéro spécial
Lundi 16 Juin 2008
Numéro spécial

80 pages. 200 photos. Le numéro spécial de Nord Sud, bulletin de l'association, vient de sortir.
Reportages et interviews présentent différentes réalités de Djougou et les actions de la coopération menées entre Evreux et Djougou depuis vingt années.
Dès les premières pages, le lecteur est invité à prendre la route de Djougou par le bus du matin depuis Cotonou. Début d'un voyage qui, au fil des pages fait entrer plus profondément dans un petit pays de 7 à 8 millions d'habitants jusqu'à cette ville du nord : Djougou. Une ville carrefour déjà aux temps les plus anciens comme le rappelle l'historien de la ville qui présente la particularité d'avoir exercé son métier de professeur et sa fonction d'élu municipal en Normandie, à Caen.
Un tour sur le marché, vrai poumon économique de cette commune qui recense plus de 160 000 habitants dispersés sur un vaste territoire. Visite recommandée et de politesse au palais royal où sa majesté Pétoni VI accorde ses audiences. Son rôle reste important : les habitants viennent le consulter et, le plus souvent, suivent ses recommandations tournées vers le suivi des traditions.
Les pages histoire du jumelage reviennent sur quelques évènements forts comme le premier voyage de la délégation d'élus d'Evreux en 1989 accueillis dans la ville par une escorte de cavaliers. Roland Plaisance, ancien maire d'Evreux, à l'origine de ce jumelage-coopération, témoigne de ces premières années et insiste sur le rôle efficace des Volontaires du Progrès qui travaillaient sur place. Des anciens Volontaires racontent ce "bon vieux temps de la coopération"...
Gestion communale, ramassage des ordures, aide à la scolarisation et à la lecture publique, appui santé, creusement d'une centaine de puits pour accéder à l'eau potable, assainissement, microcrédit, autant d'actions menées directement par la ville d'Evreux et l'association Evreux-Djougou et, bien sûr, autant de pages de témoignages qui mettent en avant ce qui a été fait mais aussi ce qui reste à faire... Des journalistes rapportent ce qu'ils ont vu sur place : les paysans qui retournent leurs champs à la houe et n'ont pas assez pour nourrir leurs familles, des enfants qui souffrent de malnutrition et parfois en meurent, la condition très difficile des femmes, les enfants placés, vendus souvent à des trafiquants, et qui sont exploités. La misère est bien présente à Djougou. L'aide est donc indispensable en privilégiant l'éducation et la formation, notamment des filles. Un pari sur l'avenir.
Il est précisément question d'avenir dans les dernières pages du numéro avec les deux jeunes nouveaux maires de djougou et d'Evreux qui entendent poursuivre cette coopération en la développant par des actions visibles et concrètes.
Dans les pages précédant l'expression des nouveaux élus, le lecteur est invité à vivre la passion du football à Djougou, à écouter Radio Solidarité, principal moyen d'information à Djougou, à partir dans les villages à la découverte d'un folklore prometteur en développement, et, au détour, d'une piste, se mêler aux chercheurs d'or qui tournent et retournent un vaste champ. Quelques grammes découverts en transformé le site en mine d'or !
Un partenariat avec Electriciens sans frontières, des expressions d'artistes et d'une écrivaine-éditrice, une rencontre avec un Béninois installé à Evreux depuis une quarantaine d'années... voilà encore d'autres pages à découvrir.
Ce numéro a été réalisé pour faire connaître cette coopération assez singulière entre Evreux et Djougou. Donnez-nous votre adresse postale par e-mail, nous vous l'enverrons dans les meilleurs délais.