Projet de chantier solidaire

La Grande Muraille Verte

La Grande muraille verte (GMV) est l’initiative phare de l’Union africaine pour lutter contre les effets du changement climatique et de la désertification en Afrique. L’initiative a pour but de transformer la vie de millions de personnes en créant une mosaïque d’écosystèmes verts et productifs en Afrique du Nord, au Sahel et dans la Corne de l’Afrique.

Des moissonneurs
Schéma de la Grande Muraille Verte
Schéma de la Grande Muraille Verte

Initialement conçue comme un long couloir de 15 kilomètres de largeur traversant tout le continent africain sur 7 100 kilomètres en passant par 11 pays, cette muraille doit relier le Sénégal à Djibouti ; cela représentera environ 117 000 kilomètres carrés, ou 11,7 millions d’hectares, soit plus de 3 milliards d’arbres à planter. 

L’initiative historique lancée officiellement en janvier 2007 évolue en un ensemble d’interventions destinées à relever les défis auxquels sont confrontées les populations du Sahel et du Sahara. Actuellement seuls 4 % de ce vaste chantier ont été réalisés, pour l’essentiel au Sénégal.

Le projet de chantier solidaire « GMV 2021 » est basé sur 2 principes : le volontariat et la solidarité.

Il entre parfaitement dans le cadre défini par les statuts de l’association Évreux-Djougou Coopération Plein Sud et doit être pérenne. Il donne la possibilité à chaque volontaire de participer sur place à l’édifice de la Grande Muraille Verte en plantant des essences locales.

Ce chantier permettra des échanges entre des jeunes de différents pays africains et d’Évreux et contribuera :